Le COBARIC s’expose à l’Expo agricole de Saint-Isidore

Pour consulter le communiqué de presse officiel.

Sainte-Marie, 25 juillet 2018 – Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a participé à l’Exposition agricole du Bassin de la Chaudière qui s’est déroulée du 18 au 22 juillet dans la municipalité de Saint-Isidore. C’est avec enthousiasme que l’équipe du COBARIC a sensibilisé près de 200 visiteurs à la gestion intégrée de l’eau et aux projets mis en oeuvre dans la région.

La présence du COBARIC a été l’occasion de mettre de l’avant les projets de l’organisme en lien avec le milieu agricole. C’est ainsi qu’Isabelle Lessard, chargée de projets, a pu faire la promotion d’une démarche en cours avec les producteurs agricoles du bassin de la rivière Noire, tributaire de la rivière Beaurivage dans la MRC de Lotbinière.

Véronique Brochu, directrice générale et Marie-Ève Théroux, chargée de projets ont fait la promotion du projet Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. Les visiteurs ont été invités à signaler la berce du Caucase soit en ligne, par courriel ou par téléphone 581 224-6671 auprès de M. Yann Arlen-Pouliot, coordonnateur régional.

Le COBARIC a également informé les pêcheurs du suivi de l’état de la population du doré jaune de la Chaudière et a profité de l’occasion pour faire la publicité de la Corvée Chaudière qui se tiendra le samedi 11 août 2018 entre Saint-Joseph-de-Beauce et Vallée-Jonction.

Rappelons que le COBARIC a comme mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. Il agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière afin de favoriser la pérennité de la ressource eau par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

Source :
Yannick Bourque
Responsable des suivis sociaux
418-389-0476
devpro@cobaric.qc.ca

Pour information :
Véronique Brochu
Directrice générale
418-389-0476
direction@cobaric.qc.ca

La Chaudière-Appalaches, d’attaque pour la lutte à la berce du Caucase!

Consultez le communiqué de presse officiel.

Sainte-Marie, 14 mai 2018 – Avec l’arrivée de la belle saison, la berce du Caucase sort de sa dormance hivernale. Cette espèce exotique envahissante, qui peut s’étendre rapidement, notamment via les cours d’eau et les activités humaines comme l’agriculture, représente un risque pour la santé et l’environnement. C’est pourquoi le Regroupement des organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches lance un projet mobilisateur : l’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches.

Le 15 mars dernier avait lieu la conférence de presse annonçant les projets qui recevront une aide financière dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). À cet effet, le projet déposé par le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) recevra une aide financière de 969 000 $ sur trois ans pour la réalisation du projet de lutte contre la berce du Caucase. Ce dernier dispose depuis peu d’un coordonnateur régional chargé de concerter les acteurs et de coordonner les actions. Le projet vise tout d’abord à dresser un portrait cartographique de la distribution de l’espèce dans la région de la Chaudière-Appalaches, laquelle est partagée entre 9 des 40 organismes de bassins versants (OBV) de la province. À cet égard, une fiche de signalement et une base de données permettront la compilation et la validation des observations.

Le projet permettra également la mise en place d’une boîte à outils régionale qui rassemblera les meilleurs outils de communication existants en lien avec la berce du Caucase, ainsi que ceux élaborés pour d’autres espèces exotiques envahissantes. Des formations visant à permettre un signalement efficace de la berce du Caucase seront offertes tout au long du projet pour les intervenants municipaux, de même que pour tous les autres intervenants clés. Une partie du financement permet dès à présent la poursuite de la lutte sur les sites déjà connus. Finalement, une équipe régionale dédiée à la lutte à la berce du Caucase sera mise sur pied.

La berce du Caucase a été introduite en Amérique du Nord depuis environ un siècle à des fins horticoles, en raison de sa très grande taille et de sa floraison spectaculaire. Rapidement, l’espèce s’est révélée envahissante et constitue maintenant une menace à la biodiversité, tout particulièrement en milieu riverain. De plus, la berce du Caucase sécrète une toxine qui, au contact de la peau et à la suite d’une exposition à la lumière, provoque des brûlures pouvant être sévères. Ainsi, lorsque présente, elle limite l’accès au territoire et peut entraîner des pertes économiques au niveau de la valeur des propriétés et des activités agricoles.

Rappelons que les OBV sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés. En concertation avec les acteurs de l’eau de leur territoire, ils élaborent et assurent le suivi d’un plan directeur de l’eau.


Plants de berce du Caucase en début de croissance (mai). ©CBE2015

Pour information :
Yann Arlen-Pouliot, Coordonnateur régional berce
Ligne berce : 581-224-6671
Courriel : berce@cobaric.qc.ca

Véronique Brochu, DG COBARIC
Téléphone : 418-389-0476
Courriel : direction@cobaric.qc.ca

Assemblée générale annuelle du COBARIC

Soyez des nôtres à l’Assemblée générale Annuelle du COBARIC !

Jeudi 24 mai 2018 à 19h

Salles Pierre-Maurice-Vachon et des Commissaires
700, rue Notre-Dame Nord
Sainte-Marie, G6E 2K9

Accès par la porte B

Avis de convocation détaillé 2017-2018

Activité mentorat pêche blanche lac Mégantic

Le samedi 24 février prochain aura lieu l’activité de mentorat pêche blanche au lac Mégantic. Cette activité en collaboration avec l’Association Chasse et Pêche Lac-Mégantic (ACPLM) est ouverte au grand public (12 ans et plus).

En savoir plus

Rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière (édition 2018)

 

Le 23 mars prochain aura lieu l’édition 2018 de la rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière. Cette année, la rencontre se tiendra à Sainte-Cécile-de-Whitton, au programme de la journée : conférence sur les fosses septiques étanches, la renouée du Japon et l’empierrement de fossés de drainage ainsi qu’une visite de la station d’épuration des eaux usées de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton. À ne pas manquer!
Inscription requise, associations de riverains seulement

En savoir plus

1er février 2018 : Congrès provincial sur la gestion des inondations

Le COBARIC vous invite au Congrès provincial sur la gestion des inondations qui aura lieu le 1er février prochain à Drummondville. Le tout est organisé par le Regroupement des Organismes de Bassins versants du Québec (ROBVQ). Pour les détails : cliquez ici.

 

 

Un forum régional sur l’eau à la hauteur des attentes en Chaudière-Appalaches

Le COBARIC vous invite à consulter le communiqué de presse sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches. Vous y trouverez également les présentions des différents conférenciers présents lors de cet événement.

Agir en amont : un congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations

C’est le 1er février prochain qu’aura lieu le congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations, à Trois-Rivières. Ce dernier est organisé par le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL). Le Congrès sur la gestion des inondations s’intègre aussi dans le cadre du projet Rés-Alliance, coordonné par le ROBVQ, qui accompagne seize collectivités dans l’élaboration de plans d’adaptation aux changements hydroclimatiques. La ville de Beauceville appuyée du COBARIC y participe activement.

Pour en savoir davantage sur le projet Rés-Alliance.

Pour consulter le communiqué de presse annonçant le Congrès.

 

On s’inscrit au Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches!

Le 30 novembre prochain, aura lieu à Saint-Henri la 5e édition du Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches. L’événement est organisé par les neuf Organismes de Bassins Versants (OBV) de la Chaudière-Appalaches et le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA). Deux thématiques sont proposées : La contamination des cours d’eau : du constat à l’intervention et Reconnaître la valeur de nos milieux naturels et agir ensemble pour leur conservation. Inscrivez-vous d’ici le 9 novembre 2017 pour bénéficier du tarif préférentiel. Les détails sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches.

 

 

Le Colloque-Forum « L’après Lac-Mégantic : des leçons à tirer » aura lieu le 13 octobre prochain

On se rappellera que le 6 juillet 2013, l’une des pires catastrophes environnementales au Canada arriva lorsqu’un train de 72 wagons de pétrole brut léger Bakken dérailla détruisant le coeur de la Ville de Lac-Mégantic au Québec. Suite à cet accident, 5 500 m3 de pétrole ont été relâchés dans l’environnement sous plusieurs formes contaminant les sols, les sédiments et les eaux du lac Mégantic et de la rivière Chaudière. Depuis, des travaux colossaux ont été mis en oeuvre pour le rétablissement de la communauté et du milieu. C’est pourquoi, en 2015, le  Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a été heureux d’appuyer le projet de recherche «Lac Mégantic et Rivière Chaudière: évaluation stratégique de l’urgence, outils intégrés d’évaluation des impacts cumulatifs, traitement, transformation et transport de contaminants» financé par le CRSNG – Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada. Ce projet de recherche a été conduit sous la direction de Mme Rosa Galvez et en collaboration avec les chercheurs R. Pienitz, B. Morse, D. Antoniades (U. Laval); R. Leduc (U. Sherbrooke) ; S. Goshal (McGill U.); J-S. Dubé (ETS); C. Mulligan (U. Concordia) et D. St-Laurent (UQTR) a compté sur les appuis financiers des partenaires privés et organisations suivantes : Maxxam Analytique Inc., Stantec Experts-conseils Ltée, Soleo Experts-conseils, Englobe Corp. et l’appui de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA).

Au terme de ce projet de recherche, il était primordial de transmettre l’information récoltée et analysée à tous les citoyens. C’est pourquoi le Colloque-Forum « L’après Lac-Mégantic : des leçons à tirer » se tiendra le 13 octobre prochain au Club de Golf du Lac Mégantic. Cet événement donnera aux chercheurs l’occasion de présenter et diffuser les conclusions et les avancements en recherche et technologies, ainsi que des recommandations pour la révision et l’élaboration de stratégies et de plans de prévention et d’urgence, de méthodes d’évaluation d’impacts sur l’écosystème et de traitement de sols contaminés. Pour plus d’informations et consulter le programme de l’événement : cliquez ici.

Lieu : Club de Golf du Lac Mégantic, Frontenac (QC)

Date : 13 octobre2017

Inscription obligatoire60 $