Le COBARIC cherche une ou un développeur de médias interactifs pour un stage de 12 semaines. Son mandat principal : développer une application dans le cadre d’un projet de recherche sur le doré jaune dans la rivière Chaudière.

Jusqu’au 25 juin 2020, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vous invite à consulter et commenter le plan d’aménagement forestier intégré opérationnel de l’Estrie. Ce plan présente les travaux forestiers prévus sur le territoire public de l’unité d’aménagement 05151 en Estrie pour les 5 prochaines années.

Parmi les travaux inclus se trouvent la récolte de bois, la préparation de terrain, le reboisement, l’entretien de plantation et l’éclaircie précommerciale ainsi que des travaux de construction et d’amélioration des chemins forestiers.

Ces travaux sont prévus dans les MRC du Granit et du Haut-Saint-François. Ce sont 13 municipalités qui sont ciblées : Chartierville, Frontenac, Lingwick, Marston, Milan, Notre-Dame-des-Bois, Piopolis, Saint-Augustin-de-Woburn, Saint-Ludger, Saint-Robert-Bellarmin, Stornoway, Stratford et Val-Racine

Comment faire entendre votre voix?

Vous pouvez soumettre vos commentaires sur le site web du ministère ou prendre rendez-vous par téléphone à l’Unité de gestion de l’Estrie au 819 820-3190 ou au Bureau de Lac-Mégantic au 819-538-1141.

Vous avez des questions?

Et si vous avez des questions sur processus de consultation, la forêt publique de l’Estrie ou les chantiers prévus, n’hésitez pas à communiquer avec les représentants de votre secteur d’activités au sein de la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire en Estrie.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’avis public du ministère et celui aux municipalités et intervenants concernés.

L’école l’Éveil de Sainte-Marie innove en environnement À l’automne 2019, le Comité de bassin de la rivière Chaudière a réalisé un prototype de jardin de pluie à l’école primaire l’Éveil de Sainte-Marie en collaboration avec le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA). Ce qui ressemble à première vue à une plate-bande ordinaire permettra de ralentir […]

Inondations, une priorité confirmée par la communauté pour le bassin versant de la rivière Chaudière En juin 2019, le Comité de bassin de la rivière Chaudière a consulté les acteurs et usagers de son territoire pour prioriser 5 enjeux liés à la gestion de l’eau. Les inondations en milieu habité sont ainsi devenues une priorité, […]

Les MRC du bassin versant de la rivière Chaudière à l’avant-garde Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC), en collaboration avec les 8 MRC de son territoire, l’Université de Sherbrooke et le Consortium Ouranos, réalise un processus d’aide à la décision quant au choix des meilleurs scénarios de conservation de milieux humides et […]

Le 17 octobre dernier, une cinquantaine de personnes étaient réunies au Centre Caztel de Sainte-Marie pour célébrer les 25 ans du Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC), premier organisme de bassin versant au Québec. Lors d’un cocktail dînatoire en toute simplicité, les gens présents ont pu se remémorer de bons souvenirs et revisiter l’histoire et […]

Les bénévoles posent fièrement devant les 391 livres de déchets ramassés en moins de 3 heures au ruisseau Dupuis à Sainte-Marie.

Le 24 août dernier, 391 livres de déchets ont été retirés du ruisseau Dupuis à Sainte-Marie. Pour l’occasion, une vingtaine de personnes ont sillonné le petit cours d’eau et ses talus à proximité du parc Carter. Cette corvée de nettoyage organisée conjointement par le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) ainsi que la Mission 100 tonnes se déroulait dans le cadre de la première tournée québécoise financée par Promutuel Assurances. Lire la suite

Zone inondée, zone inondable, zone d’intervention spéciale

Comment les différencier?

Les inondations du printemps 2017 et celles du printemps 2019 auront été les éléments déclencheurs d’une série de mesures et de changements concernant la gestion des inondations au Québec. Parmi celles-ci, l’actualisation de la cartographie des zones inondables et le déplacement des ménages habitant en zone inondée figurent au premier plan des actions entreprises dans les secteurs riverains de la rivière Chaudière. Le phénomène et tout ce qui en découle étant de plus en plus médiatisé, les termes zone inondée et zone inondable sèment parfois la confusion auprès de l’auditoire, d’autant plus que le concept de zone d’intervention spéciale vient de s’ajouter récemment à la liste. Lire la suite