Monsieur Gilbert réalisant un discours

Le COBARIC a souligné ses 28 années d’implication Le 19 mai dernier, une trentaine de personnes se sont réunies au Centre des loisirs de la municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon pour célébrer les 28 années d’implication de monsieur Russell Gilbert pour le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC). Un cocktail dînatoire a permis à chacun […]

Faux-départ pour la Corvée Chaudière 2022

Le retour de la Corvée Chaudière, après deux années de pause forcée, devait avoir lieu durant la matinée du samedi 21 mai à Saint-Lambert-de-Lauzon. Cette activité festive qui permet à tous de nettoyer les berges de la rivière à partir de canots, kayaks ou autres embarcations se voit malheureusement reportée, pour des raisons hors du contrôle de ses organisateurs.

Lire la suite

En extérieur. Véronique Brochu, directrice générale du COBARIC, répond aux questions d'une citoyenne.

Il y a quelques semaines, tous les membres du bureau sont passés à table pour répondre à quelques questions. Le but? En savoir un peu plus sur leur rôle au sein de l’organisme. Loin de nous l’idée de faire l’apologie du COBARIC, il s’agit plutôt d’essayer de comprendre ce qui peut se passer au sein […]

Rivière des fermes : Bien planifier pour les années à venir

Connaître la situation pour mieux la corriger

 

En 2021, le Comité de bassin de la rivière Chaudière a travaillé sur quatre projets dans le bassin versant de la rivière des Fermes. L’objectif était de mieux connaître le territoire afin de proposer des aménagements adaptés aux acteurs du milieu. En effet, ces derniers avaient soulevé des problèmes de débits de pointe et de sédimentation ainsi qu’une inquiétude quant à la faible présence de poissons sportifs. La caractérisation effectuée à l’été est la première étape pour améliorer l’état des cours d’eau et permettre de retrouver, à long terme, les rivières poissonneuses d’antan.

Lire la suite

Inscrivez-vous dès maintenant aux prochaines conférences en ligne!

Activités gratuites, inscription obligatoire – Les changements globaux et les activités humaines ont facilité l’introduction d’espèces exotiques envahissantes dans notre environnement. Quels modes de gestion peut-on envisager pour lutter contre leur propagation ? Quels peuvent être leurs impacts sur les populations fauniques et floristiques locales? À partir de votre propre ordinateur, profitez des connaissances de nos experts pour avoir une vision complète de la situation au Québec et en Wallonie. Ils seront disponibles pour répondre à toutes vos questions après la webconférence.

Lire la suite

Un plan d’action remis aux partenaires du projet

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière propose des pistes de solution pour le bassin versant de la rivière Samson. En effet, la MRC du Granit et les quatre municipalités riveraines avaient soulevé des problématiques de débits de pointe et de sédimentation. Un plan d’action a été présenté aux acteurs afin de les guider dans leurs décisions.

Lire la suite

Les associations riveraines du territoire sont invitées à passer à l’action

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière lance un deuxième appel à projets aux associations riveraines. Par des réalisations terrain, le COBARIC espère mobiliser ces acteurs à prendre en main la santé de leur lac. Elles peuvent soumettre leur dossier de candidature jusqu’au 15 mars 2022 à l’aide du formulaire disponible sur le site web de l’organisme, dans la rubrique Associations riveraines. Les projets retenus seront annoncés au printemps alors qu’elles auront jusqu’à février 2023 pour les compléter.

Lire la suite

Près de 700 heures ont été consacrées à la première saison estivale du projet Remise en état et conservation de l’habitat du lac Mégantic et de son bassin versant. Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a profité de la belle saison pour caractériser deux secteurs priorisés : les bassins versants de la rivière Arnold et de Baie-des-Sables. « La caractérisation permettra d’identifier les aménagements à réaliser en 2022 pour améliorer l’habitat du poisson, » explique Marie-Ève Théroux, coordonnatrice du projet.

Lire la suite