Un plan d’action remis aux partenaires du projet

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière propose des pistes de solution pour le bassin versant de la rivière Samson. En effet, la MRC du Granit et les quatre municipalités riveraines avaient soulevé des problématiques de débits de pointe et de sédimentation. Un plan d’action a été présenté aux acteurs afin de les guider dans leurs décisions.

La présentation des résultats a révélé plusieurs enjeux importants auprès des acteurs locaux, dont la gestion des eaux de pluie, l’état des infrastructures de voirie et l’état hydrogéomorphologique (lié à la forme et à la dynamique) des cours d’eau. Chaque acteur aura à réfléchir à la meilleure manière de procéder dans un futur proche selon les pistes de solution proposées par le COBARIC. Ce dernier reste disponible pour les soutenir dans leurs prochaines actions.

Un projet pour mieux connaître la situation terrain

En août et septembre 2021, le COBARIC a caractérisé le bassin versant de la rivière Samson. L’équipe terrain a donc observé et ciblé les causes des problématiques reliées aux débits de pointe et au transport sédimentaire. Grâce aux notes récoltées ainsi qu’aux photos prises, l’équipe a pu analyser les données et élaborer un plan d’action réaliste afin d’améliorer le réseau hydrique. Le tout a été présenté aux acteurs lors de rencontres en ligne.

Les municipalités initiatrices du projet

Ce projet répond aux préoccupations du milieu municipal concernant les débits de pointe et de charges sédimentaires sur la rivière Samson. Il a été rendu possible grâce à l’appui financier du Fonds bassin versant de la MRC du Granit (7 000 $) et celui des quatre municipalités du bassin, soit Audet, Saint-Robert-Bellarmin et Saint-Ludger en Estrie et Saint-Gédéon-de-Beauce en Chaudière-Appalaches.

Cela pourrait vous intéresser

Communiqué antérieur : Caractériser la rivière Samson pour mieux agir

Les commentaires sont fermés.