Les bénévoles posent fièrement devant les 391 livres de déchets ramassés en moins de 3 heures au ruisseau Dupuis à Sainte-Marie.

Le 24 août dernier, 391 livres de déchets ont été retirés du ruisseau Dupuis à Sainte-Marie. Pour l’occasion, une vingtaine de personnes ont sillonné le petit cours d’eau et ses talus à proximité du parc Carter. Cette corvée de nettoyage organisée conjointement par le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) ainsi que la Mission 100 tonnes se déroulait dans le cadre de la première tournée québécoise financée par Promutuel Assurances.

Un petit cours d’eau difficile à nettoyer

Armés de chaudières, de pinces et de gants, les bénévoles ont mis la main à la pâte pour retirer le plus de déchets possible. La difficulté résidait à monter dans les talus à-pic pour en retirer des déchets parfois à peine visibles. « Il y avait beaucoup de sacs à moitié enfouis dans le sol ou pris dans les racines, » explique ainsi M. Russell Gilbert, président du COBARIC. Des sacs de plastique, mais aussi d’autres objets comme une plaque d’immatriculation, un toutou et même un châssis d’auto.Certains déchets ramassés lors de la corvée étaient plus volumineux, comme un châssis d'auto.

Des citoyens engagés

Jimmy Vigneux, cofondateur de la Mission 100 tonnes, était présent pour encourager et sensibiliser les participants de cette corvée de nettoyage. Celui qui a sillonné le Québec cet été rappelle l’importance de protéger nos cours d’eau en retirant un déchet à la fois. Un citoyen qui ne pouvait participer à l’activité est d’ailleurs revenu en fin d’après-midi avec 3 chaudières pleines de déchets ramassés sur sa propriété riveraine. Un geste inspirant!

À propos du COBARIC

Le COBARIC a pour mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. L’organisme agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière afin de favoriser la pérennité de la ressource eau, par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

À propos de la Mission 100 tonnes

La Mission 100 tonnes vise à retirer 100 tonnes de déchets des cours d’eau de la planète, en commençant par le fleuve Saint-Laurent, afin de réduire le niveau de débris, de microplastiques et de substances toxiques présents dans les océans. Cette mission est une collaboration avec le Mouvement des Artisans du changement. Les chefs de mission sont Jimmy Vigneux et Dre Lyne Morissette, deux citoyens soucieux de l’environnement.

Les commentaires sont fermés.