Activité mentorat pêche blanche lac Mégantic

Le samedi 24 février prochain aura lieu l’activité de mentorat pêche blanche au lac Mégantic. Cette activité en collaboration avec l’Association Chasse et Pêche Lac-Mégantic (ACPLM) est ouverte au grand public (12 ans et plus).

En savoir plus

Rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière (édition 2018)

 

Le 23 mars prochain aura lieu l’édition 2018 de la rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière. Cette année, la rencontre se tiendra à Sainte-Cécile-de-Whitton, au programme de la journée : conférence sur les fosses septiques étanches, la renouée du Japon et l’empierrement de fossés de drainage ainsi qu’une visite de la station d’épuration des eaux usées de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton. À ne pas manquer!
Inscription requise, associations de riverains seulement

En savoir plus

1er février 2018 : Congrès provincial sur la gestion des inondations

Le COBARIC vous invite au Congrès provincial sur la gestion des inondations qui aura lieu le 1er février prochain à Drummondville. Le tout est organisé par le Regroupement des Organismes de Bassins versants du Québec (ROBVQ). Pour les détails : cliquez ici.

 

 

Un forum régional sur l’eau à la hauteur des attentes en Chaudière-Appalaches

Le COBARIC vous invite à consulter le communiqué de presse sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches. Vous y trouverez également les présentions des différents conférenciers présents lors de cet événement.

Agir en amont : un congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations

C’est le 1er février prochain qu’aura lieu le congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations, à Trois-Rivières. Ce dernier est organisé par le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL). Le Congrès sur la gestion des inondations s’intègre aussi dans le cadre du projet Rés-Alliance, coordonné par le ROBVQ, qui accompagne seize collectivités dans l’élaboration de plans d’adaptation aux changements hydroclimatiques. La ville de Beauceville appuyée du COBARIC y participe activement.

Pour en savoir davantage sur le projet Rés-Alliance.

Pour consulter le communiqué de presse annonçant le Congrès.

 

On s’inscrit au Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches!

Le 30 novembre prochain, aura lieu à Saint-Henri la 5e édition du Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches. L’événement est organisé par les neuf Organismes de Bassins Versants (OBV) de la Chaudière-Appalaches et le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA). Deux thématiques sont proposées : La contamination des cours d’eau : du constat à l’intervention et Reconnaître la valeur de nos milieux naturels et agir ensemble pour leur conservation. Inscrivez-vous d’ici le 9 novembre 2017 pour bénéficier du tarif préférentiel. Les détails sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches.

 

 

Le Colloque-Forum « L’après Lac-Mégantic : des leçons à tirer » aura lieu le 13 octobre prochain

On se rappellera que le 6 juillet 2013, l’une des pires catastrophes environnementales au Canada arriva lorsqu’un train de 72 wagons de pétrole brut léger Bakken dérailla détruisant le coeur de la Ville de Lac-Mégantic au Québec. Suite à cet accident, 5 500 m3 de pétrole ont été relâchés dans l’environnement sous plusieurs formes contaminant les sols, les sédiments et les eaux du lac Mégantic et de la rivière Chaudière. Depuis, des travaux colossaux ont été mis en oeuvre pour le rétablissement de la communauté et du milieu. C’est pourquoi, en 2015, le  Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a été heureux d’appuyer le projet de recherche «Lac Mégantic et Rivière Chaudière: évaluation stratégique de l’urgence, outils intégrés d’évaluation des impacts cumulatifs, traitement, transformation et transport de contaminants» financé par le CRSNG – Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada. Ce projet de recherche a été conduit sous la direction de Mme Rosa Galvez et en collaboration avec les chercheurs R. Pienitz, B. Morse, D. Antoniades (U. Laval); R. Leduc (U. Sherbrooke) ; S. Goshal (McGill U.); J-S. Dubé (ETS); C. Mulligan (U. Concordia) et D. St-Laurent (UQTR) a compté sur les appuis financiers des partenaires privés et organisations suivantes : Maxxam Analytique Inc., Stantec Experts-conseils Ltée, Soleo Experts-conseils, Englobe Corp. et l’appui de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA).

Au terme de ce projet de recherche, il était primordial de transmettre l’information récoltée et analysée à tous les citoyens. C’est pourquoi le Colloque-Forum « L’après Lac-Mégantic : des leçons à tirer » se tiendra le 13 octobre prochain au Club de Golf du Lac Mégantic. Cet événement donnera aux chercheurs l’occasion de présenter et diffuser les conclusions et les avancements en recherche et technologies, ainsi que des recommandations pour la révision et l’élaboration de stratégies et de plans de prévention et d’urgence, de méthodes d’évaluation d’impacts sur l’écosystème et de traitement de sols contaminés. Pour plus d’informations et consulter le programme de l’événement : cliquez ici.

Lieu : Club de Golf du Lac Mégantic, Frontenac (QC)

Date : 13 octobre2017

Inscription obligatoire60 $

 

 

Jeudi le 13 juillet le BEA informera la population sur la renouée du Japon

M. Nicolas Houde du Bureau d’écologie appliquée (BEA) fera une présentation sur l’identification et le contrôle de la renouée du Japon, jeudi prochain le 13 juillet à 18h30 à la salle du conseil de l’hôtel de Ville de Sainte-Marie au 270, avenue Marguerite-Bourgeoys. Cette présentation gratuite est ouverte à à tous.

Pour plus d’informations :

Nicolas Houde
Bureau d’écologie appliquée
Siege social : 1279, rue James-Lemoine, Quebec, G1S 1A1
Succ. : 630-10, rue St-Patrick, Québec, Qc, G1R 1Z1
www.coop-ecologie.comTel:581-580-8252

Le COBARIC près des citoyens et des jeunes à la Fête de l’eau de Lévis

Une cinquantaine de citoyens et jeunes ont pu rencontrer l’équipe du COBARIC lors de la Fête de l’eau de Lévis qui s’est déroulée le samedi 17 juin dernier. Le COBARIC y a tenu un kiosque et un atelier sur la biologie du poisson.
En effet, lors de la 4e édition de la Fête de l’eau de Lévis, Mme Véronique Brochu, directrice générale du COBARIC, a animé un atelier d’éviscération de poissons. Le tout avait pour but d’éduquer les jeunes sur la biologie du poisson et, bien entendu, favoriser la consommation des truites pêchées par les enfants. «Les jeunes ont tous bien participé à l’atelier; même les parents en ont appris!» mentionne Mme Brochu. Cette année, les enfants ont pu pêcher leur truite mouchetée, l’éviscérer et la rapporter fraîche pour la consommer à la maison. «Ainsi, on évite le gaspillage de la chair dans le cas où le parent ne saurait pas comment faire. » ajoute-t-elle.
Le COBARIC a accueilli les citoyens à son kiosque et a pu les sensibiliser et les informer sur différentes préoccupations liées à l’eau. Antoine Pruneau, stagiaire au COBARIC, a notamment animé des activités sur la sécurité nautique auprès des jeunes familles. Les visiteurs demandaient, notamment, des informations sur la qualité de l’eau de la rivière Chaudière et sur les accès à l’eau.
Le COBARIC tient à remercier l’organisme Rues principales Saint-Romuald qui est l’instigateur de la Fête de l’eau de Lévis ainsi que tous les bénévoles et organismes participants sans qui l’événement n’aurait pu avoir lieu.
Rappelons que le COBARIC a comme mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. Il agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière afin de favoriser la pérennité de la ressource eau par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

Les intervenants régionaux formés pour l’eau souterraine

Communiqué de presse

Sainte-Marie, le 16 février 2017 – Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) en collaboration avec l’INRS-ETE et l’Université Laval a tenu le 15 février dernier à Sainte-Marie une formation sur l’appropriation de connaissances sur les eaux souterraines de la Chaudière-Appalaches (ACCES-CA) ciblant les territoires des MRC Robert-Cliche, de Beauce-Sartigan et de La Nouvelle-Beauce. Cette formation fait suite au Programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES) en Chaudière-Appalaches réalisé de 2012 à 2015.

Monsieur Russell Gilbert, président du Comité de bassin de la rivière Chaudière a accueilli les intervenants en rappelant que la volonté de la région de la Chaudière-Appalaches de se doter d’un portrait de l’eau souterraine ne date pas d’hier. Maintenant, place à l’appropriation de connaissance et à l’utilisation efficace de cette information capitale!

Une vingtaine de participants représentant la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, les MRC Robert-Cliche, de Beauce-Sartigan et de La Nouvelle-Beauce ainsi que les municipalités de Sainte-Marguerite et Saints-Anges ont pu échanger sur les eaux souterraines. M. Dany Lévesque, étudiant à la maitrise en aménagement du territoire à l’Université Laval ainsi que M. René Lefebvre, hydrogéologue au Centre Eau Terre Environnement de l’Institut National de la Recherche Scientifique ont assurés une animation dynamique en plus de transmettre les connaissances nécessaires à la compréhension des données et de leur utilisation.

Ainsi, les participants ont pu dresser le portrait de leur MRC/municipalité quant à l’eau souterraine. Les discussions ont mené à différents constats. En effet, les informations du PACES permettent de mieux planifier le développement territorial, notamment les endroits propices à l’exploitation municipale (aqueduc). La compréhension des liens hydrologiques est essentielle afin d’agir en matière de protection de nos ressources en eau afin d’éviter, par exemple, la contamination d’un puits privé par une fosse septique adjacente. La sensibilisation citoyenne est ressortie comme négligée. Qui nettoie son puits annuellement? Qui effectue des tests d’eau afin de s’assurer que son eau est potable? Combien coûte réellement le service d’aqueduc? Quoi qu’il en soit, des actions devront être posées.

La formation ACCES-CA à Sainte-Marie est conjointe à celle de Montmagny réalisée le 9 février dernier (MRC de L’Islet, de Montmagny, de Bellechasse et des Etchemins) et celle qui aura lieu à Saint-Flavien le 21 février prochain pour les MRC de Lotbinière, des Appalaches et Lévis.

Rappelons que le projet d’appropriation de connaissances sur les eaux souterraines a été rendu possible grâce à la participation financière du Mitacs (bourse étudiante), des MRC et des OBV de la Chaudière-Appalaches.

M. René Lefebvre, hydrogéologue INRS-ETE