Le Défi des Grands Bassins Hydrographiques

Le Défi des Grands Bassins Hydrographiques (DGBH) est un projet financé par Patrimoine canadien et réalisé par Waterlution. Conçu par des jeunes pour des jeunes, le DGBH a comme objectif de montrer à quel point l’identité des Canadiens est liée aux bassins hydrographiques. Une série de défis, de webinaires et d’actions communautaires directes attendent les jeunes de moins de 30 ans des communautés canadiennes pour découvrir l’histoire de nos grands bassins hydrographiques. Ces défis commencent en ligne et entraînent des actions communautaires directes, où les participants mettent au point des réalisations créatives afin de faire participer leur communauté.

https://waterlution.org/dgbh16/

L’inscription se termine le 14 septembre 2016, à 20 h HNE.

Télécharger le programme

Encore un succès pour la troisième édition du nettoyage des berges de la rivière Chaudière

Samedi le 20 août, une trentaine de bénévoles ont pagayé les berges de la rivière Chaudière à St-Georges afin de ramasser les déchets. Il s’agissait de la troisième corvée de nettoyage organisée par le regroupement citoyen « Projet Chaudière ». L’objectif de « Projet Chaudière » est de sensibiliser la population à la richesse naturelle et touristique de ce cours d’eau.

Cette année, les participants ont pu apprécier les paysages riverains plus urbains de la Beauce. Ils ont redonné une beauté aux rives de l’île Pozer, et même au quai Pinon! Le débit de l’eau étant élevé suite aux crues des jours précédents, les déchets ramassés étaient surtout flottants ; ainsi, nous avons surtout retiré des sacs de plastique et des bouteilles. Les déchets plastiques ont une longévité qui peut atteindre plus d’une centaine d’année, et peuvent donc circuler sur des milliers de kilomètres en causant d’importants dommages à la faune aquatique. La Corvée Chaudière a permis de jouer un rôle en sensibilisant les participants au sujet de cet enjeu.

Notons cette année, la participation du COBARIC. M. Russell Gilbert, président, a rencontré les participants en début de parcours afin d’échanger sur les enjeux globaux de la Chaudière. De plus, MF Aventure, une entreprise de la région spécialisée en tourisme d’aventure, a renouvelé sa présence en offrant une fois de plus des canots en location et des conseils techniques aux canoteurs. Aussi, les deux équipes de Rabaskas de St-Georges (Drakkar et Club de Canotage de Beauce) étaient présentes, ce qui a permis d’amasser encore plus de déchets et d’initier plusieurs personnes à ce sport. Nous tenons aussi à souligner la présence de M. le maire, Claude Morin, et à remercier la Ville de St-Georges pour son support logistique.

Encore une fois, les participants se sont exclamés : « Je ne croyais pas qu’il était si agréable de pagayer la rivière », « Nous avons eu la chance d’admirer notre région sous un autre angle, celui de l’eau, et je suis fier d’avoir contribué à sa beauté », « La corvée de nettoyage a un impact concret sur notre environnement ».

Nous encourageons fortement la population à s’approprier la rivière et ses berges, à l’explorer, la découvrir, pour mieux la connaitre. Comme Jacques Cousteau le disait : « On protège ce qu’on aime, et on aime ce qu’on connait ». En fait, « nous sommes tous dans le même bateau! ».

Et sur ce, nous vous disons, à l’an prochain!

Pour de plus amples informations, il suffit de consulter la page Facebook du Projet Chaudière : https://www.facebook.com/projet.chaudiere ou de téléphoner au 418-215-0259.

Rapport annuel 2015-2016

Le rapport annuel 2015-2016 du COBARIC est maintenant disponible. Consultez le ici!

Rapport annuel 2015-2016

Assemblée générale annuelle du COBARIC

L’Assemblée générale annuelle du COBARIC aura lieu le jeudi 16 juin 2016 à 19 h 30 au 700, rue Notre-Dame Nord à Sainte-Marie.

Prière de confirmer votre présence à cet événement auprès de Mme Francine Paradis au (418) 389-0476 ou par courrier électronique à  secretariat@cobaric.qc.ca au plus tard le vendredi 10 juin 2016.

Consulter la lettre d’invitation

Remplir le formulaire de renouvellement d’adhésion 2016-2017

Le projet « Au cœur de notre Rivière Chaudière » dévoile ses réalisations

La Société historique Sartigan et ses partenaires ont dévoilé le 13 mai 2016 à Vallée-Jonction les réalisations du projet  communautaire « Au Cœur de notre Rivière Chaudière », soit un documentaire produit par TVCOGECO Saint-Georges, deux cahiers pédagogiques et une exposition itinérante de photos et tableaux.

Le documentaire est constitué de matériel audiovisuel mettant en valeur la rivière Chaudière.  Deux outils pédagogiques, soit un cahier historique et un cahier populaire, viennent appuyés autant le documentaire que l’exposition; ces deux cahiers seront disponibles en format numérique sur le site de la Société historique Sartigan : http://www.shsartigan.com/au-coeur-de-notre-riviere-chaudiere.php et en format imprimé au coût de 10$. L’exposition participative, issue des images fournies par la population, sera présentée au Centre culturel Marie-Fitzbach du 19 mai au 21 août 2016. Par la suite, l’exposition sera offerte aux onze autres municipalités participantes au projet.

Le projet « Au Cœur de la Rivière Chaudière » veut démontrer que la rivière Chaudière a été, et est encore aujourd’hui, l’élément rassembleur des Beaucerons. La Société historique Sartigan souhaite faire découvrir et redécouvrir le rôle qu’a joué ce chemin d’eau, en regard de sa géographie, dans l’histoire de la Beauce et même dans celle de la Nouvelle France. Le documentaire audio-visuel veut mettre en valeur la beauté des paysages actuels de la rivière et de sa vallée, en plus des gens qui participent à la sauvegarde de ce bel environnement!

Le projet, dirigé par Mme Linda Champagne de la Société historique Sartigan, est réalisé notamment en collaboration avec le Comité culturel et patrimonial de Beauceville, le Service des Loisirs et de la Culture de la Ville de Saint-Georges, le Service Loisirs, Culture et Vie communautaire de la Ville de Sainte-Marie, la Municipalité de Vallée-Jonction ainsi que le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC). TVCOGECO Saint-Georges a également pris part au projet de façon active en réalisant la capsule documentaire. Finalement, les municipalités de Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Isidore, Saint-Bernard, Scott, Sainte-Marie, Vallée-Jonction, Saint-Joseph, Beauceville, Notre-Dame-des-Pins, Saint-Martin ainsi que Saint-Gédéon-de-Beauce ont aussi participé à ce projet.

Rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière

Le COBARIC a tenu le 8 mars dernier au Centre multifonctionnel de Saint-Éphrem la septième édition de la Rencontre annuelle des associations de riverains du bassin versant de la rivière Chaudière.

Plus de 30 participants ont répondu présent à l’invitation et treize lacs sur dix-sept du bassin versant de la rivière Chaudière étaient représentés, soit les lacs des Abénaquis, Algonquin, Beaurivage, Du club de conservation de la du Loup, Drolet, Fortin, des Îles, Mégantic, Paquet, Poulin, Raquette, Sartigan et des Trois Milles.

Contrairement aux deux éditions précédentes qui étaient ouvertes aux municipalités du territoire et qui se voulaient davantage axées sur la formation, le COBARIC – à la demande des associations de riverains – est revenu à une formule plus simple et plus conviviale avec moins de conférences et plus de temps pour permettre aux associations de riverains d’échanger entre elles.

Monsieur Gilles Gaudet, maire de la municipalité de Sainte-Aurélie et administrateur du COBARIC, a ouvert la journée avec un mot de bienvenue.

La première conférence était donnée par Madame Sonja Behmel, chargée de projets à l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord. Elle portait sur les petits gestes citoyens qui comptent autour des lacs et des cours d’eau.

La seconde conférence, offerte par Madame Lucie Grould, coordonnatrice de projets à l’Organisme de bassins versants de la zone du Chêne, concernait les fosses septiques, leur fonctionnement et les impacts environnementaux.

Pour consulter les présentations :

Les petits gestes citoyens qui comptent autour des lacs et cours d’eau

Fosses septiques, fonctionnement et impacts environnementaux

Bilan de l’année 2015