Le COBARIC vous invite à consulter le communiqué de presse sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches. Vous y trouverez également les présentions des différents conférenciers présents lors de cet événement.

C’est le 1er février prochain qu’aura lieu le congrès provincial sur la gestion des risques d’inondations, à Trois-Rivières. Ce dernier est organisé par le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL). Le Congrès sur la gestion des inondations s’intègre aussi dans le cadre du projet Rés-Alliance, coordonné par le ROBVQ, qui accompagne seize collectivités dans l’élaboration de plans d’adaptation aux changements hydroclimatiques. La ville de Beauceville appuyée du COBARIC y participe activement.

Pour en savoir davantage sur le projet Rés-Alliance.

Pour consulter le communiqué de presse annonçant le Congrès.

 

Le 30 novembre prochain, aura lieu à Saint-Henri la 5e édition du Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches. L’événement est organisé par les neuf Organismes de Bassins Versants (OBV) de la Chaudière-Appalaches et le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA). Deux thématiques sont proposées : La contamination des cours d’eau : du constat à l’intervention et Reconnaître la valeur de nos milieux naturels et agir ensemble pour leur conservation. Inscrivez-vous d’ici le 9 novembre 2017 pour bénéficier du tarif préférentiel. Les détails sur le site internet des OBV de la Chaudière-Appalaches.

 

 

Des leçons à tirer » aura lieu le 13 octobre prochain

On se rappellera que le 6 juillet 2013, l’une des pires catastrophes environnementales au Canada arriva lorsqu’un train de 72 wagons de pétrole brut léger Bakken dérailla détruisant le coeur de la Ville de Lac-Mégantic au Québec. Suite à cet accident, 5 500 m3 de pétrole ont été relâchés dans l’environnement sous plusieurs formes contaminant les sols, les sédiments et les eaux du lac Mégantic et de la rivière Chaudière. Depuis, des travaux colossaux ont été mis en oeuvre pour le rétablissement de la communauté et du milieu. C’est pourquoi, en 2015, le  Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a été heureux d’appuyer le projet de recherche «Lac Mégantic et Rivière Chaudière: évaluation stratégique de l’urgence, outils intégrés d’évaluation des impacts cumulatifs, traitement, transformation et transport de contaminants» financé par le CRSNG – Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada. Ce projet de recherche a été conduit sous la direction de Mme Rosa Galvez et en collaboration avec les chercheurs R. Pienitz, B. Morse, D. Antoniades (U. Laval); R. Leduc (U. Sherbrooke) ; S. Goshal (McGill U.); J-S. Dubé (ETS); C. Mulligan (U. Concordia) et D. St-Laurent (UQTR) a compté sur les appuis financiers des partenaires privés et organisations suivantes : Maxxam Analytique Inc., Stantec Experts-conseils Ltée, Soleo Experts-conseils, Englobe Corp. et l’appui de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA). Lire la suite

M. Nicolas Houde du Bureau d’écologie appliquée (BEA) fera une présentation sur l’identification et le contrôle de la renouée du Japon, jeudi prochain le 13 juillet à 18h30 à la salle du conseil de l’hôtel de Ville de Sainte-Marie au 270, avenue Marguerite-Bourgeoys. Cette présentation gratuite est ouverte à à tous.

Pour plus d’informations :

Nicolas Houde
Bureau d’écologie appliquée
Siege social : 1279, rue James-Lemoine, Quebec, G1S 1A1
Succ. : 630-10, rue St-Patrick, Québec, Qc, G1R 1Z1
www.coop-ecologie.comTel:581-580-8252

Sainte-Marie, le 5 juillet 2017 – C’est avec plaisir que le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) vous annonce qu’il est porteur d’un projet sur les bandes riveraines qui, avec la collaboration des agricultrices et agriculteurs du territoire, permettra d’améliorer la qualité de l’eau de la rivière Noire. Ce projet, en plus d’avoir une portée agroenvironnementale, favorisera la cohabitation harmonieuse puisqu’il contribuera à modifier le paysage du territoire et d’en augmenter la valeur esthétique.

Le bassin versant de la rivière Noire touche majoritairement les municipalités de Saint-Agapit et de Saint-Flavien et 53% de ce territoire est occupé par l’agriculture. Ce  bassin versant est identifié comme étant l’un des plus dégradés par l’agriculture de la région de la Chaudière-Appalaches où il est classé au 24e rang sur un total de 216 unités étudiés (COBARIC, 2014). De plus, selon la campagne d’échantillonnage effectuée en 2016, 100% des échantillons dépassaient la norme pour l’azote total et près de 60% des échantillons dépassaient la norme pour le phosphore total et les coliformes fécaux. Ainsi, il est maintenant temps d’agir ensemble pour la protection de l’eau dans le bassin versant de la rivière Noire.

Joignez-vous au Projet de mobilisation des agriculteurs et agricultrices du bassin versant de la rivière Noire pour protéger votre eau en posant des actions agroenvironnementales, comme l’établissement d’une bande riveraine efficace, qui vous aideront à conserver le sol, les nutriments et les pesticides aux champs.

La mission du COBARIC est d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. Le COBARIC agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière, afin de favoriser la pérennité de la ressource eau, par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

Ce projet a été réalisé en vertu du sous-volet 3.1 du programme Pime-Vert 2013‑2018 et il a bénéficié d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Source :

Françoise Auger
Chargée de projets et du PDE
Téléphone : (418) 389-0476
Courriel : projets@cobaric.qc.ca

Une cinquantaine de citoyens et jeunes ont pu rencontrer l’équipe du COBARIC lors de la Fête de l’eau de Lévis qui s’est déroulée le samedi 17 juin dernier. Le COBARIC y a tenu un kiosque et un atelier sur la biologie du poisson.
En effet, lors de la 4e édition de la Fête de l’eau de Lévis, Mme Véronique Brochu, directrice générale du COBARIC, a animé un atelier d’éviscération de poissons. Le tout avait pour but d’éduquer les jeunes sur la biologie du poisson et, bien entendu, favoriser la consommation des truites pêchées par les enfants. «Les jeunes ont tous bien participé à l’atelier; même les parents en ont appris!» mentionne Mme Brochu. Cette année, les enfants ont pu pêcher leur truite mouchetée, l’éviscérer et la rapporter fraîche pour la consommer à la maison. «Ainsi, on évite le gaspillage de la chair dans le cas où le parent ne saurait pas comment faire. » ajoute-t-elle.
Le COBARIC a accueilli les citoyens à son kiosque et a pu les sensibiliser et les informer sur différentes préoccupations liées à l’eau. Antoine Pruneau, stagiaire au COBARIC, a notamment animé des activités sur la sécurité nautique auprès des jeunes familles. Les visiteurs demandaient, notamment, des informations sur la qualité de l’eau de la rivière Chaudière et sur les accès à l’eau.
Le COBARIC tient à remercier l’organisme Rues principales Saint-Romuald qui est l’instigateur de la Fête de l’eau de Lévis ainsi que tous les bénévoles et organismes participants sans qui l’événement n’aurait pu avoir lieu.
Rappelons que le COBARIC a comme mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. Il agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière afin de favoriser la pérennité de la ressource eau par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

La Corvée Chaudière récidive pour une quatrième année consécutive! Initiée par le regroupement citoyen « Projet Chaudière », l’organisation de cet événement rassembleur de nettoyage des berges de la rivière Chaudière a été transmis au Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) pour l’édition 2017.

Canoteurs et kayakistes! vous êtes gracieusement invités à participer à cette grande corvée beauceronne de nettoyage des berges de la rivière Chaudière comprises entre Vallée-Jonction et Sainte-Marie, le 3 juin prochain. L’accueil des participants se fera à compter de 8h30 au pont de fer de Vallée-Jonction. Le départ pour un parcours de 13 kilomètres est prévu à 9h00. Les participants auront la chance de découvrir la rivière Chaudière sous une toute nouvelle perspective, et ce, jusqu’au Parc nautique Saputo de Sainte-Marie sur la rue Notre-Dame Nord. Pour ceux qui n’ont pas d’embarcations, des rabaskas seront sur place et des canots et kayaks seront disponibles pour la location. MF Aventure offrira aussi des conseils sur les techniques de canotage avant le départ.

Sacs à déchets et gants de protection vous seront fournis en plus d’une collation, du remplissage des gourdes et d’un dîner! Prévoyez seulement votre gourde d’eau, crème solaire, chapeau, vieilles chaussures fermées et insectifuge!

Cet évènement a lieu grâce aux partenaires impliqués soit : Alex Coulombe (Pepsi), André Spénard, député de Beauce-Nord, Aqua Beauce, les Autobus Landry, l’imprimerie Bo-Modèle de Scott, la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Beauce, Canotage Beauce, Canot Rabaska Chaudière, le Corps de Cadets de Saint-Martin, la quincaillerie Émile Bilodeau & fils inc., la Fromagerie Gilbert inc. de Saint-Joseph, IGA Extra Boucherie Veilleux de Sainte-Marie, MF Aventure, la municipalité de ValléeJonction, Pronature de Sainte-Marie, ainsi que la ville de Sainte-Marie.

Depuis 2014, la Corvée Chaudière sensibilise la population au potentiel récréotouristique que représente la rivière Chaudière, à la faune et la flore qui utilisent la rivière comme milieu de vie et à l’environnement. Jusqu’à maintenant, près de deux tonnes de déchets ont été retirées de la rivière par une centaine de participants!

Rappelons que le COBARIC a comme mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière. Il agit auprès des usagers de l’eau du bassin versant de la rivière Chaudière afin de favoriser la pérennité de la ressource eau par la concertation et la participation des usagers de l’eau du territoire.

Le Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie (CREE), en collaboration avec la MRC du Granit, le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière St-François (COGESAF) et le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) tiendra un atelier axé sur la gestion des eaux de pluie et des inondations le 1er juin prochain. Des outils et des exemples pour passer à l’action au niveau municipal seront présentés. Pour plus d’informations et inscription avant le 29 mai 2017 : Info et inscription atelier

Le 22 mars dernier, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le regroupement des neuf Organismes de Bassins Versants de Chaudière-Appalaches (OBV-CA) a remporté la DISTINCTION LOUIS-GEORGES CARIGNAN pour la mise en oeuvre d’un programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES 2012- 2015) de grande envergure et le transfert (projet ACCES-CA avec l’université Laval et l’INRS-ETE) des nouvelles connaissances visant à outiller les acteurs clés de la région, que sont les aménagistes et les professionnels d’OBV en particulier, en vue d’amorcer la planification pour la gestion des eaux souterraines. Cette distinction est remise par Réseau Environnement à une corporation qui oeuvre dans le domaine des sols et des eaux souterraines et qui a contribué de façon remarquable, au Québec, à l’amélioration et à la bonne gestion des infrastructures dans ce domaine.

Le COBARIC tient à remercier l’ensemble des partenaires ayant pu rendre le projet possible. Un merci particulier à M. Michel Grégoire, de l’OBV du Fleuve-St-Jean pour le dépôt de notre candidature et à M. François Lajoie de l’OBV de la Côte-du-Sud de s’être déplacé pour recevoir la distinction au nom des OBV de la Chaudière-Appalaches. Bravo à tous!

Pour consulter le communiqué de presse : CP_distinction_Louis-Georges_Carignan_OBV-CA