Lancement du programme d’achat groupé d’arbustes 2016

Lancement du programme d’achat groupé d’arbustes 2016. Les Serres Saint-Georges offrent les végétaux au prix de 4,90$/unité (taxes et livraison incluses). Lire la suite

Invitation à la matinée de formation terrain sur la berce du Caucase

Jeudi le 13 août 2015 à Saint-Isidore (128, route Lacombe), le Conseil de bassin de la rivière Etchemin (CBE) organise une matinée de formation terrain concernant la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum), une plante envahissante présente dans plusieurs régions au Québec, notamment en Chaudière-Appalaches.

Cette formation, offerte gratuitement, a lieu dans le cadre du projet de Mise en valeur des paysages de La Nouvelle-Beauce visant le déploiement d’une équipe volante pour la lutte à la berce du Caucase financé par le Pacte Rural 2014-2019 de la MRC de La Nouvelle-Beauce en partenariat avec le COBARIC.

Ce projet vise à freiner la propagation rapide de cette plante en Nouvelle-Beauce et ainsi conserver un accès sécuritaire aux plans d’eau pour les citoyens.

Inscription obligatoire avant le lundi 10 août 2015 auprès de Mme Véronique Brochu, chargée de projets au CBE : vbrochu@cbetchemin.qc.ca ou 418-882-0042.

Consulter l’invitation

 

 

Programme de financement pour les associations riveraines

Les associations riveraines et les municipalités peuvent maintenant s’inscrire à l’édition 2015-2016 du programme de financement pour la mise en oeuvre du PDE.

Cadre de financement pour la mise en oeuvre du PDE

Formulaire à remplir par le demandeur

 

PACES en Chaudière-Appalaches : les eaux souterraines mieux connues

Le Projet d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines (PACES) en Chaudière-Appalaches est maintenant complété et l’ensemble des travaux exécutés entre avril 2012 et mars 2015 ont permis de produire un portrait régional de la ressource.

Les résultats de cette vaste étude ont d’ailleurs été présentés aux partenaires du projet le 3 juin 2015 à Scott où étaient rassemblés une trentaine d’intervenants issus pour la plupart du monde municipal.

La région d’étude couvre la Chaudière-Appalaches (14 600 km2), excluant toutefois la Ville de Lévis qui a été couvert par le projet PACES de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ).

Le PACES en Chaudière-Appalaches a fourni les connaissances requises pour favoriser une meilleure gouvernance de l’eau souterraine. Les données acquises, les cartes produites et les analyses consignées dans un rapport pourront renseigner les utilisateurs sur la qualité et la quantité d’eau souterraine, de même que sur sa vulnérabilité, sa recharge, son écoulement et plusieurs autres aspects importants de cette ressource.

Une section du rapport met en relation les préoccupations exprimées par les citoyens de la Chaudière-Appalaches avec l’état des ressources en eau souterraine établi par le présent projet. Cette section aidera les organismes régionaux à établir leurs priorités d’actions pour une gestion durable de l’eau souterraine. Ces efforts devront toutefois être soutenus par les organismes gouvernementaux et les chercheurs intéressés à la ressource.

Les personnes désireuses de consulter ce rapport peuvent le faire en se rendant sur le site du Regroupement des organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches (http://obv-ca.org/). Il est également possible de se référer à l’organisme de bassin versant qui dessert votre territoire pour en savoir plus sur le PACES et ses suites.

Le Projet d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches a été réalisé conjointement par le Centre Eau Terre Environnement de l’INRS (INRS-ETE), par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) et par le Regroupement des organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches (OBV-CA) grâce au soutien financier du ministère du Développement durable, de l’Environnement, et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) et de la Conférence régionale des élu(e)s (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches. Les partenaires régionaux sont, en plus de la CRÉ et des OBV, huit MRC, les Fédérations de l’UPA et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

 

Assemblée générale annuelle du COBARIC

L’Assemblée générale annuelle du COBARIC aura lieu le jeudi 18 juin 2015 à 19 h 30 au 700, rue Notre-Dame Nord à Sainte-Marie.

Prière de confirmer votre présence à cet événement auprès de Mme Francine Paradis au (418) 389-0476 ou par courrier électronique à  secretariat@cobaric.qc.ca au plus tard le lundi 15 juin 2015.

Consulter l’avis de convocation et l’ordre du jour

Projet Chaudière invite la population beauceronne à reprendre contact avec la rivière

Avec l’aide de plusieurs partenaires qui permettront d’ajouter plusieurs nouveautés au programme, le regroupement « Projet Chaudière » récidive et vous invite à une seconde activité de nettoyage des berges de la rivière Chaudière avec un nouveau parcours de huit kilomètres entre Saint-Georges et Notre-Dame-des-Pins. Cette activité gratuite qui se tiendra le 6 juin prochain à compter de 13h, débutera à Saint-Georges près de l’usine d’épuration, pour se terminer au parc du Pont-Couvert à Notre-Dame-des-Pins.

La quantité de déchets ramassés sera compilée, ainsi que des observations relatives au milieu naturel de la rivière. En effet, des experts naturalistes seront sur place pour informer les participants au sujet de la faune et de la flore de la rivière.

Plusieurs autres nouveautés agrémenteront cette seconde édition de la Corvée Chaudière. Grâce à la collaboration d’Autobus Breton, un service de navette permettra aux participants de laisser leur automobile à Notre-Dame-des-Pins après avoir déposé leur embarcation au point de départ à Saint-Georges. Pour sa part, MF Aventure, une entreprise de Saint-Georges spécialisée en tourisme d’aventure, offrira des embarcations en location en plus d’initier les participants à différentes techniques de canotage en début de parcours. De plus, le club de canotage de Saint-Georges « Canotage Beauce » sera présent avec quatre rabaskas. Enfin, des membres du GOBE (Groupe d’ornithologue amateur de la Beauce-Etchemin) pagayeront la rivière afin d’observer la faune aviaire.

« Nous invitons tous les Beaucerons en très grand nombre à pagayer la rivière Chaudière et à participer au nettoyage des berges, a exprimé Guillaume Cormier, l’un des initiateurs de cette corvée typiquement beauceronne. Joignez-vous à nous pour ce grand ménage du printemps!»

Projet Chaudière est né d’une initiative citoyenne visant à sensibiliser les communautés riveraines à la richesse naturelle et touristique de la rivière Chaudière. Lors d’une première activité de nettoyage des berges en 2014, près d’une tonne de déchets ont été retirés de la rivière entre Beauceville et Saint-Joseph par une trentaine de participants.

« La rivière Chaudière fait partie de l’ADN des Beaucerons, pourtant peu de gens connaissent sa valeur récréative et naturelle, explique la biologiste et cofondatrice de Projet Chaudière, Isabelle Lessard. La vallée de la Chaudière offre un paysage et une perspective totalement différents une fois sur l’eau, sans compter toutes les espèces animales et les oiseaux qu’on peut y apercevoir, comme le garrot à œil d’or, le canard colvert et l’hirondelle de rivage, une espèce menacée qui niche dans les berges érodées de la rivière. »

Pour plus d’informations ou pour réserver une embarcation, consultez la page Facebook du Projet Chaudière (www.facebook.com/projet.chaudiere) ou par téléphone au 418 215-0259 ou 418 226-8187.

Le COBARIC tient à souligner cette belle initiative mais n’est pas impliqué dans le projet ni responsable de son déroulement.